Un logement est qualifié de BBC (Bâtiment Basse Consommation) lorsqu’il est reconnu énergétiquement performant. Le label BBC, créé pour la Réglementation Thermique 2005, encourage l’économie d’énergie pour l’éclairage, l’eau chaude sanitaire, le chauffage et le rafraîchissement.

Le bâtiment basse consommation : un standard désormais obligatoire

Le Grenelle de l’Environnement en 2007 a créé une prise de conscience quant à la nécessité d’œuvrer en faveur d’une mutation écologique en France. De ce constat est née une volonté de renforcement de la réglementation thermique.

Avec l’entrée en vigueur de la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012) depuis le 1er janvier 2013, les bâtiments neufs se doivent de répondre aux objectifs de performance BBC. La consommation fixée par ce label est de 50 kWh par m2 et par an maximum (avec une possibilité de dépassement dans les régions froides). Aujourd’hui, dans l’investissement immobilier locatif, la norme BBC est de rigueur avec la loi Duflot.

Bâtiments en construction : trois conditions à respecter

Le label BBC impose de respecter certains critères, que sont :

  • L’efficacité énergétique du bâti :

Le coefficient « Bbiomax » (besoins bioclimatiques du bâti) permet de mesurer l’efficacité minimale du bâti, indépendamment des systèmes énergétiques choisis (comme le système de chauffage par exemple).

L’indicateur « Bbiomax » rend compte de la qualité de la conception du bâtiment en valorisant le niveau d’isolation, la mitoyenneté et la conception bioclimatique (prise en compte de l’exposition au soleil etc.) pour limiter le recours au chauffage.

  • La consommation énergétique :

Comme exposé précédemment, la consommation maximale d’énergie primaire doit s’élever à 50 kWh/(m2.an). C’est ce que mesure le coefficient « Cepmax », à travers les consommations d’éclairage, de chauffage, de refroidissement et de production d’eau chaude sanitaire. Il est donc recommandé d’avoir recours à des équipements énergétiques à haut rendement.

  • Le confort d’été (concernant les bâtiments non climatisés) :

Pour certaines catégories de bâtiments, il est possible d’obtenir une température confortable en été sans avoir recours à la climatisation. La réglementation exige qu’un certain seuil de température ne soit pas dépassé après 5 jours très chauds en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation