Le 6 février dernier, l’union des maisons françaises (UMF) a publié un bilan statistique relatif au marché des maisons individuelles en France durant l’année 2013. Selon le syndicat, le nombre de ventes de maisons neuves a vivement diminué en 2013, en enregistrant une baisse de plus de 14% comparée à l’année précédente.

L’investissement en maisons neuves recule

Concernant le profil des investisseurs de ce secteur immobilier, celui-ci semble avoir profondément changé depuis ces trois dernières années. Pour preuve, le nombre d’autorisations de permis de construire à destination des primo accédants âgés entre 30 et 39 ans a chuté de près de 50% depuis 2010. Alors que cette catégorie d’acheteurs représentait 35% du marché des maisons neuves en 2010, elle ne comptait plus que pour 23% en 2013.

En revanche, la part des acquéreurs plus âgés a quant à elle augmenté. En effet, les primo accédants âgés de 50 à 59 ans représentaient 6% de l’ensemble des permis de construire octroyés pour l’achat d’une maison neuve en 2013, contre 3% trois ans auparavant.

Le bilan de l’UMF révèle également que la proportion des secundo-accédants de plus de 50 ans à elle aussi augmenté à hauteur de 32%, en passant de 16% en 2010 à 27% en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation