Les fenêtres isolantes sont aujourd’hui obligatoires car elles contribuent à une maison plus écologique. Elles contribuent en effet à une réduction considérable de la facture énergétique du foyer, car en empêchant la déperdition de chaleur, les fenêtres isolantes évitent une utilisation trop importante du système de chauffage (qui représente à lui tout seul 1/3 des factures énergétiques de la maison en hiver).

Il est important de choisir ses fenêtres isolantes en tenant compte de certains critères et facteurs tels que les performances d’isolation thermique des fenêtres, les facteurs de transmission lumineuse, et sans oublier l’épaisseur des fenêtres, le nombre de chambres d’isolation, les ruptures de pont thermique…

Performances d’isolation thermique : premier critère de choix des fenêtres isolantes

Il est tout à fait normal de choisir ses fenêtres isolantes en fonction de leur performance d’isolation thermique. Le coefficient thermique Uw est un moyen sûr pour évaluer et déterminer les performances d’isolation d’une fenêtre. 100 % fiable, ce coefficient concerne l’ensemble de la fenêtre (cadre, châssis…) ainsi que son vitrage. À noter qu’il est le même à l’échelle planétaire c’est-à-dire :

  • Uw ≤ 1,4 W/m2 K pour les fenêtres isolantes en PVC,
  • Uw ≤ 1,6 W/m2 K pour celles en bois et
  • Uw ≤ 1,8 W/m2 K pour celles en alu.

Il faut également savoir que plus le coefficient Uw est bas, meilleures sont les performances d’isolation thermique des fenêtres et leur vitrage. Avant d’acheter des fenêtres isolantes, il ne faut donc jamais oublier de vérifier le coefficient thermique des fenêtres.
Trouver de plus amples informations sur le coefficient thermique et les éléments clés d’une bonne isolation sur : http://fenetre.comprendrechoisir.com/comprendre/isolation-thermique-fenetre.

fenêtres isolantes

Choisir ses fenêtres en fonction des facteurs de transmission lumineuse

Il est également important de tenir compte des facteurs de transmission lumineuse lors du choix de ses fenêtres isolantes. Les fenêtres favorisent en effet l’éclairage naturel de la maison et contribuent ainsi à réduire les factures d’électricité. Cependant, il faudra opter pour des fenêtres dont la transmission lumineuse est suffisamment élevée pour éclairer naturellement l’intérieur de la maison mais en même temps, suffisamment faible pour supprimer l’éblouissement des occupants. Pour cela, l’idéal serait d’opter pour de larges fenêtres vitrées à double, voire même triple vitrage, puis de les installer et les exposer du côté le plus ensoleillé de la maison

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation