Symbole du raffinement, les orchidées sont souvent vues comme des plantes difficiles à entretenir. Pourtant en choisissant correctement les variétés et en suivant quelques conseils, elles fleuriront votre intérieur pendant longtemps.

Sphaigne et eau de pluie

Les orchidées sont épiphytes (poussent sur les arbres) ou litophytes (sur les roches) et se nourrissent, dans leur habitat naturel, de débris végétaux accumulés autour des racines. Elles peuvent être malgré tout cultivées dans des récipients mais il est fortement conseillé de les rempoter dans de la sphaigne ou des écorces de bois.

Chaque espèce a ses spécificités mais pour arroser vos orchidées, préférez l’eau de pluie à celle du robinet trop calcaire. N’excédez pas un arrosage par semaine. L’idéal est de baigner vos pots dans l’eau froide pendant 10 minutes et de choisir une pièce humide dans laquelle placer vos plantes.

Lumière indirecte et brise

Le plus délicat dans l’entretien de vos orchidées concerne la luminosité : ces plantes ont besoin d’une bonne dose de lumière mais il faut veiller à ce que celle ne soit pas trop directe et ne brûle pas les feuilles. Si celles-ci deviennent jaunes, déplacez vos orchidées dans un endroit plus ombragé. Si au contraire elles virent au vert foncé, apportez-leur plus de lumière.

Offrez des conditions optimales de croissance à vos plantes en les plaçant près d’un ventilateur ou dans une pièce aérée. Vous récréerez ainsi la petite brise dont les plantes bénéficient dans leur environnement d’origine.

Enfin pour profiter d’une floraison toute l’année, coupez les branches de vos orchidées à la base et à l’intersection des tiges lorsque les fleurs sont en défloraison.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation